En quoi consiste la comptabilité nationale ?

La comptabilité nationale constitue un ensemble d’opérations comptables qui fournit diverses données et informations statistiques relatives à l’économie d’un pays.

Au niveau d’un pays comme la France la comptabilité nationale met notamment en lumière l’ensemble des activités entreprises par les acteurs phares des secteurs de l’économie. Avec des instruments de base tels que l’évaluation monétaire et les comptes, la comptabilité nationale intègre de nombreuses spécificités. Pour davantage de précisions, voici tout ce qu’il faut savoir sur la comptabilité nationale.

Définition et objet de la comptabilité nationale

La comptabilité nationale représente un système comptable utilisé pour faire la synthèse des données statistiques liées à l’économie d’un pays. Dans un cadre comptable, elle vise surtout à en rapporter une représentation détaillée et quantifiée en mettant l’accent sur les secteurs d’activités économiques et financières majeures du pays.

Aujourd’hui, l’activité de comptabilité nationale s’est développée dans la plupart des pays développés. Dans cette lignée, la comptabilité nationale est alors essentielle pour bien comprendre le passé économique d’un pays. En Europe, l’ensemble des États membres de l’Union européennes utilisent d’ailleurs le même plan comptable. Egalement, la comptabilité nationale permet de mettre en œuvre différents plans nationaux à court terme et à moyen terme.

La comptabilité nationale pour des prévisions à court terme

Le système de comptabilité nationale utilisé à court terme, permet d’élaborer la prévision des différents budgets économiques d’un pays. En effet, tous les ans en France, une présentation des comptes prévisionnels est effectuée par la Direction de la Prévision.

Lire aussi :  Les indicateurs les plus populaires dans le trading d'actions

Celle-ci porte en France sur l’année en cours et l’année qui suit. Ces budgets économiques prévisionnels nationaux des sociétés sont réalisés pour le compte du ministère des Finances et de la Commission des comptes du pays. C’est sur la base de ce travail de comptabilité nationale que les politiques économiques sont élaborés. Le PIB, liés aux prix national de base des services et produits, fait alors partie des résultats de prévisions entreprises avec la comptabilité nationale.

La comptabilité nationale pour des prévisions à moyen terme

Quand l’activité de comptabilité nationale est effectuée à moyen terme, elle permet alors d’apporter un éclairage sur la planification d’un pays. En effet, dans un pays comme la France, par exemple, la planification comptable équivaut à une prévision normative. Cette dernière repose sur la définition des différents objectifs économiques et des mécanismes essentiels pour les réaliser.

Au niveau de la France, le Commissariat général élabore les différents plans quinquennaux nationaux en s’appuyant justement sur les modèles de données instaurés par la comptabilité nationale. En France, il faut noter que les premiers modèles de comptabilité nationale ont été établis sous le régime de Vichy et à la Libération notamment par des économistes comme François Perroux.

Les principes et agrégats de la comptabilité nationale

La comptabilité nationale représente une technique comptable exhaustive, cohérente et homogène. En plus des différents objets précédemment cités, la comptabilité nationale repose sur un certain nombre de principes bien définis. On peut notamment citer :

· la représentation et l’analyse comptable des données et des circuits économiques nationaux

Lire aussi :  Marketing digital : quels sont les tarifs d’une agence digitale ?

· le suivi statistique de la marche de l’économie nationale

· l’évaluation des opérations liant les différents acteurs de production des secteurs économiques, etc.

À cela s’ajoute aussi un ensemble d’agrégats précis associés à l’activité de comptabilité nationale. Ils constituent des indicateurs comptables et statistiques estimant le résultat de l’activité de l’économie d’un pays dans sa globalité. Cet ensemble de grandeurs sont alors indispensables pour faire une analyse macro-économique ainsi que des comparaisons dans l’espace et dans le temps. Au niveau des agrégats de la comptabilité nationale, on peut mentionner : le PIB (Produit intérieur Brut) optique production, le PIB optique demande ou dépense, l’ENB (Épargne Nationale Brute), l’ENN (Épargne Nette Nationale), etc.